Veille & Actus – 28 Août 2020

#InclusionFinancière #Credit |L’IA au service de l’amélioration du score crédit :

Cred.ai lance Unicorn card qui inclut une fonction d’optimisation du score credit pour permettre aux « thin files » de se constituer un historique crédit et donc de se rendre solvable. (cf. programme Apple Card annoncé au début de l’été)
https://www.cnbc.com/2020/08/13/newest-fintech-unicorn-is-a-credit-card-betting-against-big-banks.htm
https://www.forbes.com/sites/michelamoscufo/2020/08/06/the-tesla-of-banking-start-up-credai-unveils-its-ai-powered-credit-card/#14f8b6b23cd6


#Paiement #Credit #P2P #ecocollab |Obvy, start-up bordelaise positionné en tiers de confiance des transactions P2P enrichit son offre d’une fonctionnalité de paiement en plusieurs fois :

Les transactions P2P ont plutôt un impact positif lorsqu’elles sont synonyme de réemploi, par rapport à un achat neuf. Néanmoins, certaines transactions peuvent nécessiter un financement en plusieurs fois, option généralement disponible pour des achats neufs. Espérons que cette option pour les achats d’occasion entre particuliers puissent favoriser une forme d’économie circulaire sans pousser à une autre forme de surconsommation.

https://www.usine-digitale.fr/article/obvy-et-banque-casino-apportent-une-solution-de-paiement-fractionne-entre-particuliers.N994739
https://www.leparisien.fr/economie/e-commerce-achetez-et-payez-en-plusieurs-fois-vos-achats-entre-particuliers-05-08-2020-8363577.php


#paiement #credit |Square intègre une fonctionnalité de micro-crédit à son application de paiement Cash App :

Cette fonctionnalité se focalise sur des (très) petits montants (20 à 200 dollars) et des durées très courtes avec des taux d’intérêt assez élevés, à comparer néanmoins à ceux des payday loan face auxquels Cash App se positionne.
https://www.presse-citron.net/cash-app-credit-emprunt-debute-a-20/


#Territoire #Local #Paiement |

La Caisse d’Epargne Hauts de France lance, en partenariat avec le conseil départemental, une carte destinée à la fois à remercier les personnels médico-sociaux et à contribuer à la reprise des acteurs indépendants des secteurs les plus impactés par la crise. L’utilisation des services financiers au service des acteurs locaux au sein des territoires est un axe qui peut être également exploré sur le crédit ou l’épargne.
https://groupebpce.com/toute-l-actualite/actualites/2020/des-cartes-prepayees-pour-remercier-les-professionnels-de-l-aide-et-soutenir-l-economie-locale


#InclusionFinancière | Principaux enseignements du rapport de l’observatoire 2019 de la Banque de France sur l’inclusion financière en France :

👉 255€ de frais bancaire en moyenne (dont 151€ de frais d’incidents) pour les clientèles fragiles => Le plafonnement entraine une baisse de 16% vs. 2018.

👉 La souscription à l’offre bancaire spécifique (mise en place en 2013, 3€/mois maxi avec des services adaptés) a doublé en 2019, elle équipe désormais 500 00 clients sur les 3,4 millions que représentent la population fragiles

👉 Droit au compte : baisse nette du nombre de comptes ouverts dans ce cadre. L’observatoire met en avant la trop grande complexité de la procédure. Quel impact des offres équivalentes en termes d’usage qui permettent d’ouvrir un compte en 5 mn dans un tabac ou en ligne ?

👉 Micro-crédit : prés de 20% de croissance (un encours qui reste somme toute modeste à 85% millions d’euros).

👉 Micro-épargne : L’observatoire met en avant un déficit sur ce sujet. L’expérimentation menée pendant 2 ans prouve l’intérêt du dispositif (livret jusqu’à 3 000 € à 1,25% et accompagnement social. Encore plus que le micro-crédit, sans doute un des meilleurs moyens pour les bénéficiaires de diminuer leurs frais d’incidents.

https://publications.banque-france.fr/rapport-de-lobservatoire-de-linclusion-bancaire-2019